Avertir le modérateur

propos injurieux du salarié

  • Propos injurieux du salarié

     

    Abus de la liberté  d’expression du salarié

     

    Les propos injurieux tenus par un salarié constituent des abus de sa liberté d’expression. La tenue de propos injurieux l’expose à un licenciement pour faute. En l’espèce, il résultait du  rapport d’une directrice du centre de vacances, qu’un salarié avait tenu à l’égard de ses collègues les propos injurieux suivants : «  tu es tendue comme un string, est ce que tu te laves le cul avant de mettre ton slip » ; « tu es très con, tu es demeuré, si tu as deux mains et un cerveau tu peux t'en servir ». Des témoignages sont venus confirmer la tenue de ces propos vulgaires et déplacés.

     

    UPLEX CHANGE DE PLATEFORME ABONNEZ-VOUS A LA NEWSLETTER ICI


    Licenciement pour faute grave du salarié 

     

     

    Cet ensemble de faits qui s'est situé dans un espace de temps très court au sein d'un centre de vacances prenant en charge des enfants de 6 à 11 ans, constitue une faute grave ne permettant plus le maintien du salarié dans l'entreprise compte tenu des tensions répétées dans l'équipe de service et des perturbations causées par la tenue répétée de propos injurieuxTéléchargez cette jurisprudence sur Actoba.com, le Service d’alertes jurisprudentielles sur + 40 secteurs d’activités.  

     

    A Télécharger :

    Modèle de Convention de stage

    Contrat de Travail à durée déterminée - CDD

    Contrat de travail à durée indéterminée - CDI

     

     

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu