Avertir le modérateur

  • Classification des métiers de l’audiovisuel

     

    Dans le secteur audiovisuel, chaque poste est rattaché à un métier qui lui-même appartient à l'une des six fonctions nécessaires à la marche de l'entreprise. Une entreprise audiovisuelle, selon sa taille, la nature de son programme ou le choix de ses dirigeants, peut décider de faire exécuter, totalement ou en partie, par un tiers une ou plusieurs de ces fonctions qu'elle choisira de ne pas exécuter elle-même. Chaque métier couvre un domaine d'activité et peut être décliné en six niveaux de responsabilité qui permettent de caractériser les postes ci-dessous.

     

    Les degrés de responsabilités

     

    - directeur ;

    - chef de service ;

    - responsable d'une ou de plusieurs activité(s) ;

    - technicien ;

    - chargé d'exécution ;

    - assistant ou aide.

     

    Les différentes fonctions

     

    La Fonction antenne, Programme et Programmation

     

    Il s'agit du coeur du métier d'éditeur de chaînes (notamment thématiques). Cette fonction consiste à concevoir, mettre en oeuvre et alimenter la grille des programmes. Elle intègre aussi certaines activités dites "d'antenne" qui consistent à veiller à la continuité et au bon enchaînement des programmes diffusés par la chaîne. Il en est de même pour l'activité artistique qui consiste à créer l'identité sonore et visuelle de la chaîne et à veiller au respect de la charte graphique.

     

    Les métiers suivants relèvent de cette fonction :

     

    - production et coproduction de programmes ;

    - achat de programmes ;

    - production et coproduction de contenus en ligne ;

    - programmation ;

    - antenne.

     

    Exemples de postes : "directeur des programmes" ; " chef du service achats" ; "assistant de visionnage" ; "chargé de conducteurs d'antenne" ; "responsable des bandes annonces" ; etc.

     

    Ainsi le poste de "chargé de conducteurs d'antenne" est un métier de l'antenne, relevant de la fonction antenne - programme - programmation, exercé au niveau de chargé d'exécution. Le poste de "directeur des programmes" se définit comme un métier de programmes, relevant de la fonction antenne - programme - programmation, exercé à un niveau de direction. Le poste de "chef du service achats" se définit comme un métier de l'achat, relevant de la fonction antenne - programme - programmation, exercé au niveau de chef de service.

     

    La Fonction marketing, Développement, Commercial

     

    Les fonctions du marketing et du développement visent, aux moyens d'études, à élaborer et à mettre en oeuvre une stratégie d'expansion de la chaîne par un élargissement de son audience ou une diversification de son offre au travers de ses relations avec les distributeurs, les médias et autres partenaires extérieurs. La fonction comprend la négociation et le suivi des contrats de distribution de la chaîne avec les câblo-opérateurs et les plates-formes satellites. La fonction commerciale est plus spécifiquement tournée vers la recherche d'annonceurs, via l'activité d'une régie publicitaire intégrée, filialisée ou indépendante.

     

    Les métiers suivants relèvent de cette fonction :

     

    - relations distributeurs ;

    - relations clients ;

    - promotion ;

    - partenariat ;

    - publicité.

     

    Exemples de postes : "directeur marketing" ; "directeur du développement" ; "assistant commercial" ; "chargé de publicité" ; "responsable du service clients" ; etc.

     

    La Fonction administration, Juridique, Finances, Services généraux

     

    Cette fonction regroupe les activités de gestion financière et administrative de l'entreprise, la gestion des ressources humaines y est rattachée. L'activité juridique inclut le suivi et l'application de la réglementation spécifique au domaine des chaînes thématiques, en particulier dans le domaine de la programmation (respect des quotas de diffusion) et des obligations de production de la chaîne. Les services généraux regroupent les activités nécessaires au bon fonctionnement de l'entreprise.

     

    Les métiers suivants relèvent de cette fonction :

     

    - administration et finances ;

    - ressources humaines ;

    - paie ;

    - secrétariat général ;

     

    - gestion ;

    - comptabilité ;

    - juridique ;

    - trésorerie ;

    - informatique ;

    - accueil ;

    - sécurité ;

    - maintenance.

     

    Exemples de postes : "directeur financier" ; "chargé de gestion de la paie" ; "secrétaire général" ; "comptable", "aide-comptable" ;  "assistant juridique" ; "responsable des ressources humaines" ; "hôtesse d'accueil" ; etc. .

     

    La Fonction communication

     

    Cette fonction vise à promouvoir et à maîtriser l'image de la chaîne auprès de ses partenaires et de ses publics via les médias et les différents supports de communication. L'activité internet peut être une activité de production de contenus, auquel cas elle est rattachée à la fonction programmes, soit une activité de communication. Elle peut être considérée comme un centre de profit.

     

    Les métiers suivants relèvent de cette fonction :

     

    - presse ;

    - communication ;

    - publications ;

    - partenariats ;

    - internet.

     

    Exemples de postes : " directeur de la communication " ; " attaché de presse " ; " chargé des publications " ; " responsable partenariats " ; " responsable internet " ; " web master " ; etc.

     

    La Fonction technique et Diffusion

     

    Cette fonction opère la plate-forme de diffusion de la chaîne ; de plus elle élabore et met en oeuvre les systèmes d'information de l'entreprise. Elle regroupe l'ensemble des métiers qui sont liés aux techniques de pré-diffusion et de diffusion, à la maintenance des matériel vidéo et informatique ainsi qu'à l'administration des réseaux.

     

    Les métiers suivants relèvent de cette fonction :

     

    - diffusion ;

    - régie ;

    - matériel.

     

    Exemples de postes : " responsable de diffusion " ; " assistant matériel " ; " assistant régie " ; " chargé d'entretien du matériel " ; " technicien de diffusion " ; etc.

     

    La Fonction production

     

    La fonction de production consiste à assurer la conception, la réalisation et la fabrication de certains programmes de flux qui sont diffusés par la chaîne, lorsque ces programmes ne sont pas exécutés, partiellement ou en intégralité, par des prestataires ou des producteurs extérieurs. Lorsque cette activité de production nécessite le recours à un contrat à durée déterminée d'usage il sera fait référence à l'accord interbranche du 12 octobre 1998 et à la liste 1 B des fonctions des activités " cinéma et télévision ". 

    Téléchargez vos Modèles de Contrats professionnels avec Uplex.fr.  L'éditeur juridique Uplex.fr propose une Base de données exhaustive de Modèles de Contrats (en téléchargement). Les Contrats proposés sont fiables, rédigés par des Professionnels du droit et couvrent de nombreux secteurs d'activités. Les Nouveautés du mois :

    Statuts de SARL de Presse

    Statuts de SARL de Production cinématographique

    Statuts de SARL de Restauration rapide

    Statuts de SARL de Restauration traditionnelle

    Statuts de SARL de Traduction

    Statuts de SARL de Transport terrestre - Fret

    Statuts de SARL du Bâtiment - BTP

     

     

     

     

  • Convention collective nationale des chaînes thématiques

    Chaînes locales : quelle convention collective applicable ? 

     

    La convention collective nationale des chaînes thématiques du 23 juillet 2004 a été étendue par l’arrêté du 4 juillet 2005 et est par conséquent devenue obligatoirement applicable, à compter du 20 juillet 2005, aux employeurs entrant dans son champ d'application professionnel et territorial. Si cette extension s'applique aux chaînes thématiques, parmi lesquelles les chaînes locales thématiques, l'extension de la convention à toutes les télévisions locales (qu'elles soient thématiques ou généralistes), n'a eu lieu que par l’arrêté du 17 mai 2011.

     

    Définition de la chaine thématique

     

    On entend par chaîne thématique, le service de télévision qui consacre une part majoritaire de sa programmation à un genre de programme spécifique (information, sport, fiction, documentaires...) ou dont la programmation se rapporte majoritairement à un centre d'intérêt particulier des téléspectateurs, ou s'adresse spécifiquement à une catégorie particulière de la population (tranche d'âge, communauté culturelle, linguistique ou religieuse...).

     

    Définition d’une télévision locale  

     

    Un service de télévision à vocation locale est lui, un service dont la zone géographique équivaut à une partie du territoire métropolitain.  Les programmes d’une télévision locale s’apprécient donc concrètement pour déterminer si la chaîne est thématique ou non.  Le fait qu’une société ait été déclaré au registre du commerce sous une activité « d'édition de chaînes thématiques » n'est pas probant sur ce point car ne démontrant pas une réalité.  

     

    Quid du code INSEE ?

    Le critère d'application de la convention collective nationale des chaînes thématiques du 23 juillet 2004 est l'activité réellement exercée par l'entreprise, le code NAF attribué par l'INSEE ne constituant à cet égard qu'une simple présomption. L'activité visée est celle de la classe 922 E : " Edition de chaînes thématiques ".

    Champs d’application de la convention collective nationale des chaînes thématiques du 23 juillet 2004

    Ni les activités de distributeurs commerciaux de services audiovisuels ni les activités d'éditeurs de phonogrammes ou de vidéogrammes n'entrent pas dans le champ d'application de la convention collective nationale des chaînes thématiques du 23 juillet 2004. En sont exclues les entreprises relevant de l’ancienne convention collective dite de " l'audio-vidéo informatique ", de la convention collective de la production cinématographique, des accords collectifs de la production audiovisuelle et les entreprises relevant de la convention collective des entreprises de télévision du secteur public.

    La convention collective nationale des chaînes thématiques du 23 juillet 2004 règle également, en France métropolitaine et dans les DOM, les relations entre les salariés et les employeurs des entreprises de droit français qui exercent l'activité d'édition de services de télévision à vocation locale mis à disposition du public sur le territoire français par voie hertzienne terrestre ou par des réseaux n'utilisant pas des fréquences assignées par le Conseil supérieur de l'audiovisuel et ont été autorisés par le Conseil supérieur de l'audiovisuel en application de l'article 30-1 de la loi n° 86-1067 du 30 septembre 1986 modifiée ou ont conclu une convention avec lui en application de l'article 33 de la même loi.

    Téléchargez vos Modèles de Contrats professionnels avec Uplex.fr.  L'éditeur juridique Uplex.fr propose une Base de données exhaustive de Modèles de Contrats (en téléchargement). Les Contrats proposés sont fiables, rédigés par des Professionnels du droit et couvrent de nombreux secteurs d'activités. Les Nouveautés du mois :

    Contrat de Production Audiovisuelle

    Contrat de Production Audiovisuelle exécutive

    Contrat de coproduction de Disque

    Contrat de coproduction de DVD musical

    Contrat de coproduction Franco-étrangère

    Contrat de coproduction audiovisuelle

     

     

     

     

     

  • CGV de Formation

    Les CGV de formation proposées par le Prestataire 

     

    Les CGV de formation sont à utiliser par toute personne morale ou physique, publique ou privée, qui dispense des formations professionnelles à titre payant, doit obtenir auprès de la Direction régionale du travail, de l'emploi et de la formation professionnelle (DRTEFP), un numéro de déclaration d’activité. Ce  numéro apparaît sur tous les documents contractuels du prestataire de formation (convention de formation professionnelle …). Ce numéro s’obtient en complétant et renvoyant un dossier comprenant : 

    Documents administratifs

     

    1 - le formulaire Cerfa n° 10782*02 de déclaration d’activité en 4 exemplaires, dûment complété, daté et signé ;

    2 - la copie de la première convention ou contrat de formation professionnelle continue conclu;

    3 - le programme relatif à l’action de formation dont le prestataire aura fourni la convention ou le contrat ;

    4 - la liste des formateurs intervenant dans l’organisme de formation à la date de la demande de déclaration d’activité, avec mention de leurs titres et qualités ;

    5 -la liste des stagiaires prévus ou présents lors de l’action de formation dont le prestataire aura fourni la convention ou le contrat ;

    6 - le bulletin n°3 du casier judiciaire de la personne exerçant une fonction de direction ou d’administration au sein de l’organisme ;

    7 - la copie de la pièce attestant de  l’existence légale de l’organisme de formation (extrait K-bis, JO association …).

    Nota : le dossier doit être déposé au plus tard dans les trois mois suivant la conclusion du premier contrat ou de la première convention de formation  professionnelle.

     

    Les CGV de formation et les documents obligatoires   

     

    L’organisation des modules de formation doit donner lieu à l’élaboration des documents suivants :   

    - Convention de formation professionnelle ;

    - Bulletin d’inscription ;

    - Etat d’émargement ;

    - Attestation de formation ;

    Ces documents  sont essentiels. En effet, s’agissant par exemple de l’établissement de l’état d’émargement, ce dernier est obligatoire dans la mesure où l’article R 964-1-7 du code du travail dispose « Le paiement des frais de formation pris en charge par les organismes collecteurs paritaires agréés s'effectue après exécution des prestations de formation et sur production de pièces justificatives, dont les attestations de présence des stagiaires. Les employeurs ou les prestataires de formation adressent aux organismes collecteurs qui en font la demande une copie des feuilles d'émargement à partir desquelles sont établies les attestations de présence. Ces feuilles d'émargement sont au nombre des documents que les organismes collecteurs sont tenus de produire aux agents chargés du contrôle (…). »

    Téléchargez ce Modèle complet de Conditions Générales de Vente de Formation professionnelle

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu