Avertir le modérateur

Christian Louboutin c/ ZARA

Après avoir constaté que la société Zara France commercialisait un modèle de chaussure féminine comportant une semelle de couleur rouge, Christian Louboutin, créateur de souliers de luxe et titulaire de la marque semi-figurative internationale représentant une "semelle de chaussure de couleur rouge", déposée à l'Ompi le 23 mai 2001, ont assigné la société Zara en contrefaçon de marque et concurrence déloyale.

 

En  défense, la société Zara a soulevé et a obtenu la nullité de la marque en cause.

 

La Cour de cassation a confirmé que le dépôt  à titre de marque d’une "semelle de chaussure de couleur rouge" était insuffisant à assurer une protection. En effet, une semelle ne peut se limitée à être représentée  en deux dimensions et par une figure à plat. Une semelle doit au moins être décrite (par exemple) par une cambrure, une épaisseur ou d'autres éléments caractérisant une forme tridimensionnelle que seule une image en perspective est susceptible de rendre.

 

S'agissant de la couleur rouge revendiquée, celle-ci n'était pas définie par une référence permettant de l'identifier avec précision (exemple : code pantone), la figure censée représenter la semelle comportant elle-même plusieurs nuances de rouge, plus foncée à l'extrémité inférieure droite et en partie médiane, plus vive en partie supérieure gauche.

 

En conclusion, ni la forme ni la couleur de la semelle litigieuse ne faisaient l'objet d'une représentation graphique lui permettant d'être représentée visuellement. Aux termes d'une appréciation globale, le signe en cause était dépourvu de tout caractère distinctif. Pour rappel, la représentation graphique d’une marque doit être claire, précise, complète par elle-même, facilement accessible, intelligible, durable et objective (ces éléments lui conférant  ainsi son caractère distinctif).

 

La concurrence déloyale et le parasitisme ont également été rejetés : la société ZARA n'a pas cherché la confusion, ayant frappé de son nom en caractères très visibles le dessous des semelles du modèle incriminé. Le risque de confusion n'était pas avéré, les chaussures de la société ZARA n'ayant été mises en vente que dans les seules magasins de son enseigne au prix de 49 euros, d'un ordre de grandeur dix fois inférieur au prix des chaussures Christian Louboutin, présentes dans des points de vente n'ayant rien de commun avec les magasins ZARA. Enfin, le modèle « Yo Yo » muni d'une semelle de couleur rouge, que la société ZARA avait reproduit, était dépourvu de toute originalité et appartenait « au fonds commun de l'univers du soulier féminin » (Source : Actoba.com). 

 

Votre Modèle de Contrat avec Uplex.fr :

Contrat de coproduction audiovisuelle

Contrat de coproduction de Jeu vidéo

Contrat d'exposition de photographies

Mandat de commercialisation de photographies

Contrat d'illustration graphique de Site Internet

Contrat d'illustrateur

Contrat d'illustration - Livres, Revues, Magazines

Licence d'utilisation d'une Base de données images et photographies

Licence d'exploitation de Photographies

Modèle de Contrat de cession des droits de représentation - Pièce de théâtre

Licence d'utilisation d'une Base de données images et photographies

Contrat d'exploitation d'une oeuvre musicale

Contrat de commande de Musique de Film

Règlement de participation à un jeu-concours - Musique

Fiche technique de Spectacle vivant

Licence d'exploitation de Photographies

 

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu